Il est important de déterminer ce que pense le public de votre marque. Même si cet indicateur n’est pas aussi précis que le chiffre d’affaires ou le part du marché par exemple, il mérite d’être analysé et considéré. Plusieurs études peuvent justement être menées afin de récolter des données sur la perception d’une marque de la part du public. Les éléments qui ressortiront de telles études peuvent vous éclairer sur les marches à suivre pour entretenir ou éventuellement redorer votre image.

L’image de marque, c’est quoi exactement ?

Avant toute chose, l’image de marque est un élément difficilement mesurable. C’est une représentation perçue d’une marque, d’une entreprise ou d’un produit. Cette image est même différente d’une personne à une autre. Seulement, on considère généralement la tendance générale affichée par le groupe de personnes considéré, qui peuvent être des clients, des prospects ou du grand public en général.

Néanmoins, on peut aussi considérer l’image de l’entreprise comme un ensemble d’éléments matériels comme le logo, le slogan ou la charte graphique. Dans ce cas, on peut considérer dans l’étude le comportement et la réaction des personnes interrogées par rapport à ces différents éléments. Toutefois, on ne mesure pas uniquement leurs réactions au moment de l’étude. Ce qu’il faut surtout définir, c’est l’impact que peuvent avoir ces éléments dans leur vie en général. En effet, c’est surtout pour développer et entretenir l’image de marque que l’entreprise doit multiplier l’affichage de ces éléments au grand public. Elle devrait les intégrer sur le packaging de ses produits ou sur chaque affiche publicitaire par exemple, sans les oublier lorsque l’entreprise doit commander un tampon société ou une enseigne.

Quelques techniques qui permettent de mesurer l’image de marque

Les sondages et les enquêtes ciblées

Auprès des clients de l’entreprise

Les enquêtes menées auprès des clients de l’entreprise permettent de mesurer plusieurs indicateurs comme la satisfaction, les points forts et les points faibles, la perception des moyens de communication ou des méthodes de vente mis en œuvre par l’entreprise, etc. Toutefois, il ne faut pas oublier que vous vous adressez à un public déjà conquis, qui peut parfois manquer d’objectivité. Notez également que les données récoltées auprès des clients peuvent avoir un aspect psychologique, affectif ou pratique.

Auprès du public

Le grand public a une tout autre perception de votre marque par rapport à vos clients. Vous pouvez les considérer comme le public non conquis. En posant ainsi les bonnes questions, vous pourrez peut-être savoir pourquoi votre image de marque a un impact aussi limité auprès de ces personnes. Et bien entendu, vous pourrez aussi savoir quelles entreprises ou quelles marques ont réussi à vous devancer dans l’esprit de ce public non conquis afin d’en apprendre d’elles.

Une enquête auprès du grand public peut être orientée de deux façons. D’abord, vous pouvez réaliser une enquête assistée, ce qui signifie que vous citez le nom de votre entreprise dans les questions. Au contraire, vous pouvez aussi réaliser une enquête spontanée. Ce qui signifie que vous allez poser des questions du genre « quelle marque vous intéresse le plus lorsqu’on parle de tel produit ou tel besoin ? ». Bien entendu, vous pouvez combiner ces deux techniques.

Faites seulement attention à la logique du « top of mind ». Cette théorie annonce que dans une série de plusieurs questions, c’est la première qui a le plus d’importance. En effet, les réponses aux questions suivantes seront dictées par celles de la première question, parce que votre interlocuteur ne veut en aucun cas paraître ridicule en se contredisant.

Les évaluations sur internet

Si votre marque est assez connue, on parle sûrement de vous sur internet, surtout à travers les réseaux sociaux. Vous pouvez être des sujets de conversation des internautes, en bien ou en mal. C’est le rôle de votre community manager ou de l’équipe marketing de mesurer la perception de votre image sur internet.

À travers différents outils, il est même possible de recueillir des données chiffrées sur internet, qui vont ensuite vous servir afin d’évaluer votre image de marque. Le nombre de réactions d’un post ou le nombre de requêtes sur les moteurs de recherches sont par exemple des KPI que vous pouvez exploiter.

Notez aussi que vous ne devez pas vous contenter des réactions de la part des personnes individuelles. Vous pourrez aussi mesurer l’impact de votre image à travers des publications de la part des agences de presse et des journalistes.